Skip to main content

Je ne suis pas sexologue et pour tout dire, je ne suis pas la personne qui a le plus grand intérêt envers le sexe au monde! Je ne comprends pas pourquoi on en fait le centre de nos vies, qu’on le vénère, qu’on en fait une fierté et un tabou à la fois. Sincèrement, je trouve que le sexe, c’est «overrated»! Comment se fait-il alors que j’aie consacré plusieurs mois de ma vie à écrire un livre sur la puberté et la sexualité à l’adolescence ? Parce qu’il y a une différence importante entre «la pornographie, baiser, faire l’amour» et la sexualité dans sa globalité. Pour que nos jeunes (et même nos moins jeunes !) le réalisent, il faut cesser de confier leur éducation sexuelle à Google. L’article qui suit, signé par la journaliste Louise Leduc, a été publié dans le quotidien La Presse en date du 18 mai 2022. Il met en relief le manque flagrant d’éducation sexuelle à l’école et nous porte à réfléchir sur la pertinence de ce type de cours dans nos établissements d’éducation. Bonne lecture!

https://www.lapresse.ca/actualites/education/2022-05-18/l-education-sexuelle-parent-pauvre-du-programme-scolaire.php

virginyc

virginyc

Auteure, journaliste, rédactrice, pianiste, enseignante et compositrice basée à Montréal, Canada.

Leave a Reply